Spécialiste du crédit immobilier en ligne, nous vous offrons la possibilité de recevoir différentes offres sans vous déplacer de votre domicile.
 
 
Accueil  / Guide du crédit / La caution bancaire
 
 

comparateur de credit immobilier

La caution bancaire

Crédit immobilier : La caution bancaire.

Une caution est généralement requise lorsqu’un emprunt est contracté pour un prêt et cela représente la garantie qu’un emprunteur peut fournir pour assurer de son engagement pris par une tierce personne et se porte garant sur les mensualités redevables au cas où un problème surviendrait et que l’emprunteur se retrouve dans l’incapacité de paiement ou même pour cause de décès.

La personne désignée pour se porter garant de la caution peut être une personne physique selon votre choix qui peut être un ami ou un membre de votre famille mais cette personne doit obligatoirement avoir un apport personnel d’au moins 20% de la somme qui a été empruntée ou il peut tout aussi bien  avoir une société qui se spécialise dans l’engagement de caution ou encore cela pourrait être une caution qui soit professionnelle et dont ce sera par une mutuelle que l’engagement vous sera accordée. La caution en elle-même présente différents types de caution. Voyons ce qu’elles sont :

Vous avez la caution dite caution hypothécaire qui est une caution pouvant designer une tierce personne qui va consentir une hypothèque sur l’un de ses biens pour être en mesure de garantie le crédit .Ce type de caution s’appelle aussi une caution réelle, comme son nom l’indique l’organisme de crédit dispose alors d’un moyen juridique tangible et pouvant se prémunir au cas où l’emprunteur se révèlerait être solvable. Nous avons la caution bancaire ou pouvant être désigné comme cautionnement par un organisme et c’est un engagement d’une organisation financière qui est le garant de l’emprunteur en cas de défaillance. Généralement le cautionnement se substitue à la garantie hypothécaire et qui nécessite le paiement d’un somme qui sera en partie reversé à l’emprunteur lorsque le crédit prendra fin et cela malgré tout, ne dégage en aucune façon l’emprunteur de ses obligations.

Il y a aussi le cas d’une caution simple ou le propriétaire doit se retourner vers le locataire et engager des poursuites ce qui l’obligerait à remplir ses obligation financières. Au cas où cela se révèlerait insolvable et si les poursuites ne donnent rien, le propriétaire peut alors voir auprès du garant pour l’obtention de la somme qui lui est redevable. Un autre cas de caution celui de la caution solidaire qui est le plus répandu dans le domaine de caution locative et le cautionneur est engagé tout à fait au même titre que le locataire et peut être directement tenue responsable même dans le cas de simple retard en ce qu’il s’agit du paiement.

Retour au guide du crédit