Spécialiste du crédit immobilier en ligne, nous vous offrons la possibilité de recevoir différentes offres sans vous déplacer de votre domicile.
 
 
Accueil  / Guide du crédit / Le prêt pass travaux
 
 

comparateur de credit immobilier

Le prêt pass travaux

 

Crédit immobilier : Le Prêt Pass Travaux.

Le Prêt Pass Travaux, qui a été mise en place par le 1 % logement et qui s’adresse exclusivement aux salariés du secteur privé,  est un type de prêt qui aidera un emprunteur à financer les travaux d’entretien ou de remise en état de sa résidence principale et cela, peu importe le fait qu’il soit le propriétaire occupant, le copropriétaire ou encore le locataire. Le crédit Pass Travaux permet aux emprunteurs de bénéficier d’un prêt travaux possédant un taux réduit à 1.5 % (TEG) avec une limite environnant les 8,000 euros ou encore 9,600 dans certains cas.

Ce type de prêt est accessible par tous les salariés du secteur privé indépendamment de leur type de contrat (CDI, CDD, temps partiel, contrat de professionnalisation ou encore les contrats d’accompagnement dans l’emploi) et cela peu importe le fait que leur entreprise cotise ou pas au 1 % patronal. Les retraités du secteur privé peuvent également bénéficier de ce type de prêt à condition qu’ils aient cessé leurs activités depuis moins de cinq ans. Pour accéder au Prêt Pass Travaux, aucune condition de ressources ne sera demandée à l’emprunteur. En effet, l’emprunteur pourra obtenir jusqu'à 8,000 euros sans qu’il n’y existe de plafonnage de ressources mais néanmoins, il devra veiller à ne pas dépasser un taux d’endettement de 33 %. En sus de cela, le Prêt Pass Travaux pourra financer les travaux d’un emprunteur jusqu'à 100 % dans la limite des 8,000 euros.

Avant d’opter pour ce type de prêt, il vous sera important de savoir que le Prêt Pass Travaux ne peut financer que des travaux effectués sur la residence principale de l’emprunteur, peu importe le fait qu’il soit le locataire ou le propriétaire. Il faudra également que vous prenez en considération le fait que l’emprunteur devra justifier la somme qui lui sera alloué avec des devis détaillés  et datés provenant des entreprises qui réaliseront les travaux sur leur residence.  Donc, si le cout total des travaux est inferieur aux 8,000 euros, le prêt qui sera proposé à l’emprunteur sera également d’un montant inferieur. En revanche, si les couts de travaux dépassent la barre des 8,000 euros, il vous faudra, dans ce cas précis, recourir à un prêt bancaire classique en tant que complément.

Retour au guide du crédit