Spécialiste du crédit immobilier en ligne, nous vous offrons la possibilité de recevoir différentes offres sans vous déplacer de votre domicile.
 
 
Accueil  / Guide du crédit / Renégocier son crédit
 
 

comparateur de credit immobilier

Renégocier son crédit

Les 5 étapes pour renégocier son prêt

Compte tenu des taux d’intérêt qui subissent des baisses, une des questions posées par les emprunteurs immobiliers est : est-il sage de négocier à nouveau les conditions financières de leur prêt ? C’est une transaction qui se poursuit en deux stades : le remboursement de son crédit à l’avance et en même temps, l’adhésion d’un nouveau prêt s’il y a un changement de banque.  Ci-dessous vous retrouverez 5 étapes essentielles pour renégocier son prêt.

Renégocier son prêt immobilier en 2 minutes.

Étape 1 : Renégocier son prêt

Une renégociation de prêt ne se fait pas par improvisation.  Pour renégocier son prêt auprès de son banquier ou d’un rival, il faut qu’il y ait un différentiel de taux d’intérêt satisfaisant en vue de courir les dépenses rattachées à cette transaction s’avérant plutôt compliquée.  Par ailleurs, tenant compte des intérêts à payer, dans la mesure où le prêt a été fait récemment, le rachat peut se montrer plus avantageux pour l’emprunteur.  À ce niveau, une consultation de son tableau d’amortisseur est suffisante pour noter si les intérêts se payent durant les sept ou huit années initiales.  Surtout, vous devez vous assurer que le montant du capital restant dû soit important, soit au minimum 50, 000 euros, car dans le cas contraire, c’est un jeu qui ne vaut pas le coup.

Étape 2 : À quel moment réaliser cette transaction ?

La différence de taux touchant au minimal un point, ayant à votre charge de nombreux d’intérêts à payer, le montant de capital restant comme dette allant à au moins 50, 000 euros, il est alors sage de choisir rachat de crédit.  Vous dirigeant vers votre banquier, son geste commercial connaîtra bien évidemment des limites lorsqu’il approuvera une remise de taux pouvant être entre 0,2 ou 0,5 points sur le taux.  Or, en faisant jouer la concurrence, s’adressant de la sorte à diverses institutions bancaires ou en recourant à un courtier en crédit, vous optez pour la meilleure solution.  Réprimés, dû à la chute du nombre d’opérations, ces professionnels sont en faveur du rachat de crédit, qui crée de l’activité.  Le rachat de crédit implique le fait de contracter, auprès d’une autre institution bancaire, un prêt s’avérant moins cher dans le but de rembourser la dette initiale.Une renégociation de son prêt immobilier peut donc être l’opportunité pour certains de parvenir à faire des économies sur la couverture d’assurance décès invalidité.  Visant à régler le financement dans l’éventualité de la disparition ou de l’invalidité de l’emprunteur (l’adhérent), l’emprunteur peut sortir gagnant sur les deux tableaux en optant pour les prestations d’une autre banque.

Étape 3 : Quelles sont les formalités remplir ?

Ayant été séduit par une habitation lors de votre visite, évitez surtout tout engagement précipité.  Ne signez aucun document car ceci impliquerait votre engagement.  Après avoir trouvé une demeure qui vous convient et après avoir pris le temps de réfléchir dessus, prenez des renseignements sur les prix des biens similaires dans les environs.  S’il n’y a aucun ou le nombre de ventes étant limité, vous pouvez alors vous renseigner sur les transactions ayant eu lieu dernièrement.  Ainsi, vous serez en mesure d’estimer la valeur réelle de l’habitation et faire une comparaison au prix de vente.  Si le prix proposé est supérieur à votre estimation, réclamer un alignement sur la valeur réelle.  Le propriétaire réduira fort probablement le prix avec le temps sauf si un autre acheteur ne souhaite s’approprier de l’habitation.  
Négocier le prix de vente d’un bien immobilier est indispensable quand vous ne négligez pas la différence entre la valeur réelle et celle demandée.  Compte tenu des prix des biens immobiliers à ce jour, ne serait-ce qu’un pourcentage modéré peut signifier un montant important. Si vous avez choisi une agence immobilière comme intermédiaire pour l’achat de votre bien immobilier, vous devrez payer le prix de la propriété auprès de cette dernière.  Songez à solliciter un mandat de recherche à l’agence immobilière.  Vous obtiendrez une description du montant perçu par l’agence de vente, qui d’ordre général n’est pas taxable par le notaire durant le transfert de propriété, si bien évidemment vous avez à votre portée ce document.  À savoir que la validation du transfert de propriété durant la vente d’un bien immobilier par un notaire est obligatoire.  En vous basant sur ces conseils et critères, vous pouvez maintenant débuter votre recherche et songer sérieusement à l’achat de votre future habitation. 

Étape 4 : Quelles sont les dépenses à envisager ?

En renégociant son prêt ou le fait de racheter son prêt, l’emprunteur est amené à pratiquer trois lourdes dépenses, notamment, les garanties, les pénalités de remboursement prévu et les frais de dossier.
Les garanties:
Passer une levée d’hypothèque et opter pour une garantie réelle différente qui sera une couverture pour le nouveau prêt, ce qui, d’ordre général, sera au coût plus élevé.
Les indemnités de remboursement anticipé ou IRA:
Bien que la loi les fixe à 3% du capital restant dû ou à 6 mois d’intérêt, elles génèrent des frais excessifs.  À condition que l’emprunteur ait anticipé une négociation en passant à la souscription de son premier prêt.
Les frais de dossiers:
La meilleure solution est de trouver un arrangement au mieux avec sa banque.  En cas de rachat, vous pouvez retrouver des courtiers qui garantissent ne pas exiger aucun frais.  Par contre, vous retrouverez d’autres courtiers qui réclament des frais allant jusqu’à 700 euros par dossier si vous faites l’objet d’un rachat.

Étape 5 : la stratégie de rachat


Le rachat ayant été décidé, l’emprunteur a le choix entre deux options :
•    la durée du prêt ou
•    le montant de la mensualité.

Suivant les cinq étapes exposées ci-dessus, vous pouvez maintenant renégocier votre prêt.


Accueil